à MÉDITER…

“Transmuer en nous ces énergies qui nous habitent, ces haines, ces ressentiments qui sont en nous et qui, à un autre niveau, engendrent la guerre sur terre. (…) quand on s’aperçoit combien de choses on fait souffrir de sa souffrance, combien de choses et de gens et d’êtres étouffent de notre étouffement, de notre ressentiment (…) Prendre conscience de ce qui se produit dans un renversement, un renversement d’une modestie infinie, quand nous commençons à prendre au sérieux les gestes que nous faisons sur cette terre. Quand je commence à comprendre les conséquences qu’a la manière dont je te verse à boire, dont je te tends la main, dont j’entre dans le jour au matin, et avec quelle pensée ! Est-ce que je vais grossir ce nuage noir au-dessus de la ville, ce nuage noir de pensées mauvaises, de ressentiments, de tristesse, de colère, d’impuissance ou est-ce que je pose en ouvrant les yeux une autre image, un autre accent ?” extrait du Bon usage des crises, Christiane Singer.

“(…) il est d’autres délices sur terre, d’autres bonheurs que de massacrer et de tuer.” extrait de De l’amour, Stendhal.