Mon aventure humaine à Scientilivre (Labège)

Miam, aïe, snif, ahahah, slurp…

Connaissez-vous les anges ?

Ils se cachent à Toulouse. Je les embrasse tous les ans depuis 2009.

Merci à toute l’équipe de Délires d’Encre, mes anges, pour votre soutien, vos attentions et vos sourires.

Je ne me lasse pas de ce salon.

Exténuant, je vous l’assure, mais tellement émouvant, comme cette deuxième rencontre avec mes petits CM1/CM2 de l’école de Ramonville pour sourds et malentendants.

Une bulle de silence où règne la magie des regards et des gestes, imperméable aux bruits. Des rires, des étoiles dans les yeux, des larmes de bonheur, des bisous et des cadeaux (merci à Morgane et Eva pour leurs magnifiques couronnes qui ornent maintenant mon bureau).

Les collégiens ne m’ont pas épargnée.

Au collège Carnot à Auch où j’ai pu échanger particulièrement sur Libre et Vivre avec des classes de 5e/4e/3e. Merci au professeur documentaliste, Gisèle, pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Le dernier collège, Les Roussillous à St-Pierre-de-Lages, fut une expérience bouleversante, entre révélations et confessions. Le choix portait sur Brune et Jules, ceci expliquant cela !

Et j’ai eu un chouette cadeau qui change :

imag0643-754dd

imag0644-0cbb9

Sympa, non ?

L’été était presque au rendez-vous, appréciable en cette fin d’octobre.
J’ai dégusté quelques larves séchées au bon goût de cacahuètes. Un régal ! Si, si, je vous assure !

Un merci spécifique à l’ami de Cathy qui a eu la gentillesse de mettre à ma disposition son « deux/quatre roues » en alu, hyper maniable et bien pratique durant le salon. Ce qui m’a permis de rester jusqu’au bout et de profiter de tous.

Merci également à Michel Serres qui m’a offert son bras pour franchir quelques mètres. Quel homme remarquable ! Quelle gentillesse !

Je mettrai dès que possible quelques photos pour illustrer ces six jours intenses et merveilleux de cette 13ème édition bien remplie avec un excellent cru !

Comme tous les ans, ce salon est une réussite. Je lui souhaite de tout cœur de belles années et les subventions attendues pour des projets encore plus riches.

Encore merci à tout le monde, les lecteurs, organisateurs, auteurs… pour vos compliments, vos paroles réconfortantes, votre gentillesse.

Selon mon état, le prochain événement se déroulera à Mulhouse : TOUT MULHOUSE LIT du vendredi 15 au dimanche 17 novembre.

À très vite, ici ou ailleurs !

 

Passage à Angers

Le site pour découvrir en profondeur.

Malgré une santé défaillante, je me suis régalée durant trois jours.

Tout d’abord le lieu.

Le Quai à Angers ou Forum des Arts Vivants. Un endroit unique, magique, incroyable. On aime ou pas ce gros cube de béton, vitré, coloré, immense, labyrinthique, chaleureux malgré les matériaux utilisés. J’aime. À lui seul le bâtiment est une œuvre d’art bien pensée.

Le Quai c’est un espace de création, de spectacles et de rencontres pour tous les publics, un lieu où s’inventent et se partagent tous les arts vivants, plastiques, numériques, scéniques, lyriques, le cirque, le théâtre, la danse, les musiques…

J’ai adoré profiter des coulisses et me retrouver baignée dans une ambiance familière. J’ai dévoré le bio et la variété. Pour les fourmis du Quai, une salle pause avec une petite cantine où valsent les saveurs et la qualité. Mention spéciale à la « cuisinière » pour son pavé de saumon mi-cuit, ses salades fraîches, ses desserts délicats. Tout bio et frais. Miam !

Les organisateurs de PAS[S]AGE, sans surprise, sont adorables et aux petits soins. Je les remercie tous très sincèrement pour ces moments inoubliables.

Aucun stress durant ces journées. Tout est zen. Tranquille. Les rencontres se déroulent toutes au Quai, cela nous évite de courir d’établissement en établissement, de pouvoir nous poser entre deux rencontres.

Et quelles rencontres ! Trois classes de 6e et une de 5e. Un bel échange et de beaux sourires. Un petit clin d’œil amical à Benjamin qui mange le Nutella à la cuillère. Merci pour vos petits mots dans cette si jolie boîte. Merci aux professeurs et accompagnants.

Merci à tout le monde, les lecteurs, organisateurs, auteurs… pour vos compliments, vos paroles réconfortantes, votre gentillesse. Même si dorénavant je tends plus vers la tortue que le lièvre, j’ai profité de ces trois jours à fond et je suis repartie avec des projets plein la tête.

Je prépare déjà la valise pour le prochain salon : SCIENTILIVRE à Labège (31) du mardi 15 au dimanche 20 octobre.

À très vite, ici ou ailleurs !

Colère du Présent présente…

Le XIIe salon du livre d’expression populaire et de critique sociale

Où ? À Arras. Quand ? Le mercredi 1er mai 2013… J’y serai suite au prix « Ados en colère » primant Brune et Jules. www.coleresdupresent.com

Superbe salon, belle ambiance, beau temps (eh oui ! Qui dit qu’il pleut tout le temps dans le Ch’Nord ?). J’ai fait la rencontre de l’auteur primé pour Harcèlement : Guy Jimenes. Belle rencontre.

De l’engagé, du militant, de l’humain. Bref, une belle journée en ce premier mai 2013.

Écoute battre mon cœur a cartonné !

Scientilivres

Salon scientifique et littéraire

À Labège (31) du 13 au 16 octobre 2011

p1140148-4ee7aMes impressions :

Ce sera pour moi, la troisième édition. Un salon chaleureux avec une équipe adorable et des rencontres richissimes. Mes impressions pour cette année à mon retour.

Donc, mes impressions… Comme d’habitude, de grands moments, drôles et émouvants. Rencontres scolaires parfaites (merci aux élèves et aux enseignants).

Des repas à couper les souffles et à déboutonner son pantalon tant c’est copieux ! Un temps splendide avec des températures estivales.

Bref… que du bonheur ! Merci à toute l’équipe de Délires d’encre !