Avant de m’envoyer une invitation…

J’y ai cru, mais c’est fichu… alors vivons avec notre temps !

Chères lectrices, Chers lecteurs,

Fin août, j’avais espéré que mon état (mais tout doucement, hein…) me permettrait de reprendre quelques déplacements. De vous retrouver dans les salons et festivals pour partager et échanger, pour me nourrir de vie et de sourires.

De vous retrouver, accompagnés de vos profs, dans votre établissement scolaire ou en médiathèque, pour répondre à vos nombreuses questions, pour honorer la sélection d’un de mes romans.

J’y ai cru. Sincèrement.

Mais aujourd’hui, la réalité m’a rattrapée. Au grand galop, comme ma maladie.

Je ne peux plus me déplacer. C’est fini. Un deuil lourd et douloureux. Une bonne partie de mon activité professionnelle qui s’envole.

Je me suis alors dit : à quoi bon ? A quoi bon continuer d’écrire ? La réponse est là : l’écriture me permet de tenir, de continuer à me battre, à servir la cause des plus faibles, des opprimés, des minorités. Ces combats font partie de ma vie.

Car je suis de ces personnes condamnées à de multiples peines : être femme, romancière pour la “jeunesse” (SF pour la plupart), malade ET invalide. Oh ! Je ne suis pas la seule ! Résistons !

J’ai résisté. Je résiste. Je résisterai jusqu’au bout. Prétention ? Non. Réalité et instinct de survie.

Alors je vous dis à bientôt, via mes romans et, pour une poignée, via les rares rencontres virtuelles que j’accepte.

J’affûte ma mine et on se retrouve dans mes mots, sur le papier de préférence…

PS : MAIS SI VOUS EN AVEZ LA POSSIBILITÉ, j’accepte parfois quelques rencontres sur SKYPE (toujours en adéquation avec La Charte des Auteurs et sous certaines conditions à voir ensemble). N’hésitez pas à me contacter.

 

L’aventure numérique continue !

3 titres à venir chez…

Multivers Éditions !

Après IMAGO, c’est au tour de

  • Les orphelins de Naja
  • Automates
  • 49 302

publiés auparavant au format papier chez Mango Fleurus, dans la collection oubliée Autres Mondes.

Une nouvelle aventure. Une autre vie. Un autre temps.

Longues vies à ces histoires et préservons notre liberté.

À bientôt pour les dates de parution !

POUR RAPPEL

Automates a reçu le prix ISIDOR du collectif HOMOEDU en 2006 et le prix Ados de la ville de Rennes 2007

49 302 : focus sur l’affaire SEZNEC

Les orphelins de Naja… ce roman a souffert d’une censure injuste, avant sa parution puis lors d’un prix littéraire, pour cause de dénonciation fictive sur les scandales étouffés des pratiques pédophiles de certains hommes d’église.

Seulement certains cas ont été dénoncés sur les centaines d’enfants abusés.

Qu’attendons-nous pour protéger nos enfants ?

Pour public averti.

 

Pourquoi tous mes déplacements…

… sont-ils suspendus pour une durée indéfinie ?

Chères lectrices, chers lecteurs

Aujourd’hui, impossible de garder cela secret…

Depuis maintenant une dizaine d’années, une maladie invalidante très rare et incurable a pris possession de mon corps. Malheureusement, elle s’est aggravée rapidement ces trois dernières années pour s’installer définitivement, faisant de moi une PMR.

Je ne peux plus me déplacer pour aller à la rencontre de mes lecteurs, en salon ou lors d’interventions scolaires.

J’en suis navrée.

Toutefois, j’espère pouvoir bientôt reprendre la plume pour continuer de partager avec vous de belles histoires.

Belle fin d’été à toutes et tous.