Jean Giono (1895-1970)

On entend souvent dire :

“Si j’avais ceci, si j’avais cela, je serais heureux.”

Et l’on prend l’habitude de croire que le bonheur réside dans le futur et ne vit qu’en conditions exceptionnelles. 

Le bonheur habite le présent,

et le plus quotidien des présents.

Il faut dire :

“J’ai ceci, j’ai cela, je suis heureux.”

Et même dire :

“Malgré ceci et malgré cela, je suis heureux…”