Passage à Angers

Le site pour découvrir en profondeur.

Malgré une santé défaillante, je me suis régalée durant trois jours.

Tout d’abord le lieu.

Le Quai à Angers ou Forum des Arts Vivants. Un endroit unique, magique, incroyable. On aime ou pas ce gros cube de béton, vitré, coloré, immense, labyrinthique, chaleureux malgré les matériaux utilisés. J’aime. À lui seul le bâtiment est une œuvre d’art bien pensée.

Le Quai c’est un espace de création, de spectacles et de rencontres pour tous les publics, un lieu où s’inventent et se partagent tous les arts vivants, plastiques, numériques, scéniques, lyriques, le cirque, le théâtre, la danse, les musiques…

J’ai adoré profiter des coulisses et me retrouver baignée dans une ambiance familière. J’ai dévoré le bio et la variété. Pour les fourmis du Quai, une salle pause avec une petite cantine où valsent les saveurs et la qualité. Mention spéciale à la « cuisinière » pour son pavé de saumon mi-cuit, ses salades fraîches, ses desserts délicats. Tout bio et frais. Miam !

Les organisateurs de PAS[S]AGE, sans surprise, sont adorables et aux petits soins. Je les remercie tous très sincèrement pour ces moments inoubliables.

Aucun stress durant ces journées. Tout est zen. Tranquille. Les rencontres se déroulent toutes au Quai, cela nous évite de courir d’établissement en établissement, de pouvoir nous poser entre deux rencontres.

Et quelles rencontres ! Trois classes de 6e et une de 5e. Un bel échange et de beaux sourires. Un petit clin d’œil amical à Benjamin qui mange le Nutella à la cuillère. Merci pour vos petits mots dans cette si jolie boîte. Merci aux professeurs et accompagnants.

Merci à tout le monde, les lecteurs, organisateurs, auteurs… pour vos compliments, vos paroles réconfortantes, votre gentillesse. Même si dorénavant je tends plus vers la tortue que le lièvre, j’ai profité de ces trois jours à fond et je suis repartie avec des projets plein la tête.

Je prépare déjà la valise pour le prochain salon : SCIENTILIVRE à Labège (31) du mardi 15 au dimanche 20 octobre.

À très vite, ici ou ailleurs !