Une belle chronique en ce début de semaine pour :

Je suis tombée dessus par hasard, en faisant mon petit tour de presse de la semaine. Elle m’a touchée. Émouvoir le lecteur, l’emmener sur des sentiers où les sentiments se colorent au fur et à mesure de la lecture, c’est un pari. J’aime quand le roman interpelle, dérange même parfois car il bouleverse l’humain.
Merci à La Fille Qui Sait Lire de partager son ressenti :

“Je pense que je ne pourrais jamais oublié ce roman qui est beau et juste.”

Pour lire la chronique, visitez La Fille Qui Sait Lire

 

 

BRUNE & JULES à lire ou à redécouvrir

“Ce roman bouleverse, émeut et permet de poser un regard différent sur le monde et ceux qui nous entourent.” Mirabilia

Cliquez sur la fiche du roman pour accéder aux autres avis ajoutés récemment :

2012 > Prix Ados en Colère (Pas de Calais) pour Brunes & Jules

Il a été lu et apprécié, certains l’ont même relu, et vous ?

Ce roman est une autofiction forte et bouleversante. Le portrait d’une écorchée qui s’accroche à la vie en gardant espoir. L’espoir qui est disséminé tout au long de la lecture jusqu’à la note finale. Peut-être une lecture accompagnée pour les plus jeunes.

Conseillé à partir de 13 ans.

Qui n’a pas lu Ecoute battre mon coeur ?

Voici une chronique récente qui peut-être vous en donnera l’envie :

“Un roman bouleversant où au détour d’une page vous vous rendrez compte que votre cœur s’est emballé et qu’il faut aller au bout de la lecture …”

Chronique complète sur Les Sandales d’Empédocle (librairie jeunesse, le blog)

Si vous aimez la musique passionnément, la liberté évidemment et l’amour intensément, ce roman est fait pour vous !

2014 > Prix du Festival Livres & Musiques de Deauville

Chronique Jeunesse éternelle

“Si l’intrigue n’est pas révolutionnaire et que l’on devine facilement les grandes lignes, on est toutefois intrigué par le comment de l’histoire. De plus, Nathalie le Gendre a créé des personnages plutôt attachants, qu’on a envie de suivre jusqu’au bout. On veut savoir ce qui leur arrive ou ce qui leur est arrivé.”

Chronique complète sur Lou Lit Là