CHRONIQUES

“La Reine des Aurès contre le Général Hassan, un roman historique très original qui nous fait remonter le temps pour nous plonger dans l’Histoire du Maghreb.
Le coin lecture d’Arsène

2014 > Prix du Festival Livres & Musiques de Deauville

Ecoute battre mon cœur, une très belle découverte avec cette lecture ado. Un merveilleux moment avec cette lecture remplie d’émotions. Lecture ado qui n’en est pas forcément une puisqu’elle est parlante pour tout âge, aussi bien pour l’ado que pour les parents. Chaque génération s’y retrouve, chaque génération ressentira diverses émotions parlantes à chacun. Une histoire de passions au pluriel car ici on retrouve la passion pour la musique et la passion amoureuse. Deux choses bien différentes et pourtant qui se retrouve.”
She reads a book

Ce roman, Seule, est référencé sur le site de Thierry Maricourt Voyage dans les lettres nordiques

Chère lectrice, cher lecteur, pour en savoir plus sur ces trois romans et les nouvelles chroniques qui vous donneront peut-être l’envie de les lire, clique sur leur couverture !
A bientôt, ici ou ailleurs…

BRUNE & JULES

En pleine écriture sur un manuscrit plus que prenant, je vous délaisse, chère lectrice, cher lecteur.
Voici une bien chouette chronique pour ce roman, Brune et Jules, que je tenais à partager avec vous avant de replonger dans ma nouvelle histoire.

2012 > Prix Ados en Colère (Pas de Calais) pour Brunes & Jules

Bookinette a écrit : ” Une jolie histoire d’amitié entre une adolescente écorchée et un vieil SDF au lourd passé.

Pour découvrir toute la chronique, clique sur le titre du roman ou va sur le blog de Bookinette !

Je vous souhaite à toutes et tous un très bel été, et de belles lectures…

Qui trouvera son titre ?

Bientôt, un autre de mes romans sera réédité aux éditions CASTELMORE (début 2019).

Ce fut mon premier roman, best-seller dans l’ancienne collection Autres Mondes aux ed. Mango, paru en 2003 et qui a reçu nombre de prix.
Allons, allons, cherchez un peu ! Certes, les lecteurs les plus jeunes auront du mal à s’en souvenir, mais pas les plus… vieux ! 
Un indice : la couverture était de Manchu et elle mettait en scène un sublime dauphin que Natanae croquait derrière le champ de force de l’Archebulle…